Une triple gouvernance engageant un large panel d'acteurs français et européens.

Le Comité de pilotage de l'Observatoire

Composé de :

  • Finance for Tomorrow est la branche de Paris EUROPLACE lancée en juin 2017 pour faire de la finance verte et durable un élément moteur du développement de la Place de Paris et la positionner en centre financier de référence sur ces enjeux. Les près de 80 membres et observateurs de Finance for Tomorrow s’engagent dans une charte commune à contribuer à réorienter les flux financiers vers une économie bas-carbone et inclusive, en cohérence avec l’Accord de Paris et les Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’ONU.
  • La Fédération bancaire française (FBF), créée en 2001, représente les 340 banques françaises et étrangères qui exercent leur activité en France. Elle dispose d’un bureau à Bruxelles et est présente sur tout le territoire français à travers un réseau de 103 comités régionaux et départementaux. Elle intervient sur toutes les questions règlementaires bancaires et financières aux niveaux français, européen et international, ainsi que sur tous les sujets relatifs à la place de la banque dans l’économie et la société. Les banques financent activement l'économie et jouent ainsi un rôle clé pour la croissance et l'emploi. Avec 360 000 salariés, le secteur bancaire français est un acteur dynamique du marché de l’emploi.
  • La Fédération Française de l'Assurance (FFA) rassemble plus de 260 sociétés d’assureurs et de réassureurs représentant 99 % du marché. Elle a pour mission de représenter les intérêts de la branche auprès des pouvoirs publics et des différents partenaires. La FFA regroupe également les forces de réflexion et d’analyse des problèmes de la profession. Elle s'efforce de centraliser les données statistiques et s'assure que les informations soient diffusées auprès des partenaires et des médias. Elle organise également des actions de prévention et de formation.
  • L'Association Française de la Gestion financière (AFG) représente et défend les intérêts des professionnels de la gestion de portefeuille pour compte de tiers. Créée en 1961, elle réunit tous les acteurs du métier de la gestion d'actifs, qu'elle soit individualisée sous mandat ou collective via les Organismes de placement collectif (OPC). Ses 370 membres sont les sociétés de gestion de portefeuille, entrepreneuriales ou filiales de groupes bancaires ou d'assurance, français et étrangers. La gestion d'actifs française représente plus de 4 000 Mds € sous gestion, soit un quart du marché de la gestion d'Europe continentale.
  • France Invest regroupe, depuis 1984, l’essentiel des sociétés de capital-investissement actives en France. Ses membres accompagnent sur le long terme la transformation des entreprises non cotées en leur apportant les ressources nécessaires pour favoriser une transition juste. Ils soutiennent la création de start-up (capital-innovation), participent à la croissance de nombreuses PME et ETI régionales (capital-développement) et contribuent à la transmission d’entreprises (capital-transmission). Depuis 10 ans, France Invest mobilise et anime sa communauté pour élaborer une pensée collective et une démarche innovante en faveur d’une croissance durable et responsable.
  • Paris Europlace est l’organisation chargée de développer et promouvoir au plan international la Place financière de Paris et, d’une manière générale, l’industrie financière française. Elle fédère l’ensemble des parties prenantes : entreprises, investisseurs, intermédiaires bancaires et financiers, professions juridiques et comptables, sociétés de conseil, autorités de marché, soit plus de 400 membres. L’association est présidée par Augustin de Romanet, président-directeur général de Aéroports de Paris.
  • L'Association française des Sociétés Financières (ASF) regroupe l’ensemble des établissements spécialisés : quelque 270 entreprises exerçant de multiples activités (crédit-bail mobilier et immobilier, affacturage, cautions aux entreprises ou aux particuliers, prestataires de services d’investissement…). En matière de crédit à la consommation (crédits renouvelables, crédits affectés, prêts personnels, location avec option d’achat) les adhérents de l’ASF représentent près de 50% de l’encours de l’ensemble des établissements de crédit (et la majorité des opérations de crédits renouvelables).

Mais aussi, en tant qu'observateurs, de :

  • L'ADEME est un établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Elle mobilise les citoyens, les acteurs économiques et les territoires et leur donne les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse.
  • Le département Développement Durable de PwC France et Maghreb, qui intervient en pro Bono, a été fondé en 1994. Il accompagne les investisseurs et les entreprises de toutes tailles pour anticiper, intégrer dans leurs stratégies et mettre en œuvre de façon pragmatique et efficace les approches les plus innovantes dans le domaine du développement durable. Nos 60 consultants dédiés, aux profils scientifiques, économiques et juridiques, pilotent une communauté « Sustainability » de 150 d’experts sectoriels et thématiques au sein de PwC France (Finance, Risques, Transformation, Supply chain, blockchain, data intelligence, Economic Modeling, …), tandis que notre plateforme stratégique mondiale Sustainability regroupe près de 2000 personnes dans 70 pays. Nos 4 principaux domaines d'action sont le conseil en stratégie, la gestion des opérations, les transactions, et la vérification externe.

Le rôle du Comité de pilotage de l'Observatoire

  • Le rôle du Comité de pilotage de l'Observatoire est de veiller à la bonne conduite du projet en s’assurant de la transparence et de la diffusion des travaux et réalisations de l’Observatoire. Il définit les indicateurs pour témoigner des actions et réalisations des acteurs financiers en matière de finance durable.
  • Il communique ses travaux avec le Comité scientifique sur lesquels ce dernier fait des recommandations. Celles-ci sont alors examinées et ajoutées dans le cas où elles seraient jugées pertinentes et réalisables.
  • En tant qu’architecte de la plateforme, il peut proposer des modifications aux orientations et objectifs du projet qu'il soumet au Steering Committee de Finance ClimAct qui est garant que la stratégie du projet reste conforme à la note de cadrage établie avec l'Union Européenne dans le cadre de la subvention LIFE.
  • Le comité de pilotage de l’Observatoire assure également une coordination régulière avec l’AMF et l’ACPR.
  • Les fédérations professionnelles du Comité travaillent avec leurs membres respectifs pour définir et valider les indicateurs à reporter et assurent la collecte annuelle des données sectorielles.
  • Le Comité se réunit au moins mensuellement en fonction des besoins et fait un reporting régulier au bureau de Finance for Tomorrow de l’avancée des Travaux de l’Observatoire.

Le Steering Committee de Finance ClimAct

Composé de:

  • ADEME
  • Commissariat Général au Développement Durable (CGDD)
  • Autorité des Marchés Financiers (AMF)
  • Autorité de Contrôle Prudentiel et de résolution (ACPR)
  • Institute for Climate Economics (I4CE)
  • 2° Investing Initiative
  • Finance for Tomorrow
  • Greenflex

Présidé par l’ADEME, coordinateur du projet, son rôle est de respecter le positionnement stratégique, les délais et le reporting financier du projet au niveau de la Commission européenne.

Finance for Tomorrow rapporte sur les avancements de l’Observatoire auprès du Steering committee et fait le lien entre les deux Comités.

Dans le cadre du programme européen LIFE, la subvention des travaux est conditionnée au respect par Finance For Tomorrow des livrables et des moyens mis en œuvre. Ceux-ci sont contrôlés à un premier niveau par les membres des Comités à un second niveau par l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) et son équipe de consultant externes chargés du suivi.

Certaines actions du projet Finance ClimAct permettront de formuler des propositions méthodologiques sur l’engagement et la fixation d’objectifs climat.

Sur la base de ces travaux, le projet Finance ClimAct formulera des recommandations en ce sens au Comité de pilotage de l’Observatoire et au Comité Scientifique et d’expertise. La modification des orientations ou des objectifs du projet proposés par le Comité de pilotage de l’Observatoire sont soumis à la validation du Steering Committee de Finance ClimAct.

Se réunissant trimestriellement, il peut également proposer des trajectoires d’évolution concernant l’Observatoire.

Le Comité Scientifique et d'Expertise

Il veille à la rigueur et à l'intégrité scientifique de l'Observatoire. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique "Le comité Scientifique et d'Expertise"