Comment construire une économie bas-carbone et résiliente vis-à-vis du changement climatique ? Conscient de son impact sur ces enjeux, le secteur financier s’engage pour aligner ses activités sur une trajectoire de réchauffement planétaire inférieur à 2°C, soit zéro émission nette en 2050, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et aux engagements pris par l'Union européenne.

Le climat a besoin de la finance mais la finance a besoin de trouver du sens et devenir une finance verte. C'est la meilleure façon de gagner la bataille pour la planète (...) La finance sera verte ou elle ne sera pas, elle doit être au service de la lutte contre le changement climatique et de l'intérêt général." Bruno Le Maire, lors du Climate Finance Day 2017

Apprécier l’impact des initiatives du secteur financier sur l’économie réelle

L’Observatoire de la finance durable a pour ambition de contribuer à la transparence, au suivi et à l’évaluation de la transformation progressive des acteurs financiers français.

Banques, assureurs, sociétés de gestion, capital investissement et autres sociétés de financement de crédit se sont engagés, via leurs fédérations professionnelles, à publier leurs données pour témoigner de leur transformation vers une finance plus durable en donnant des indicateurs de lecture tout particulièrement orientés sur le climat et l'alignement sur les objectifs de l'Accord de Paris.

La place financière de Paris entend faire de ce projet un exemple de transparence et déclencher des initiatives similaires dans d’autres centres financiers européens et internationaux.

Déclaration de Place
Télécharger le document

Juillet 2019, une nouvelle étape pour une finance verte et durable

À l’occasion de la réunion de Place qui s’est tenue le 2 juillet 2019 avec le Ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, les principales organisations et fédérations professionnelles représentatives de la place financière de Paris ont annoncé dans une déclaration commune, prendre de nouveaux engagements en faveur de la lutte contre le changement climatique et pour contribuer à l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.

Un projet qui s’inscrit dans le projet européen Finance ClimAct

Mené par l'ADEME et doté d'un budget de 18 millions d'euros, le projet Finance ClimAct vise à développer les outils, méthodes et connaissances nouvelles permettant d’une part aux épargnants d’intégrer les objectifs environnementaux dans leurs choix de placements, et d’autre part aux institutions financières et à leurs superviseurs d’intégrer les questions climatiques dans leurs processus de décision et d’aligner les flux financiers sur les objectifs énergie-climat. L'Observatoire de la finance durable est porté par Finance for Tomorrow en tant que membre fondateur de projet Finance ClimAct.

Pour la première parution : deux types de données

Ils sont d'une part les engagements individuels publics des établissements financiers, basés sur des déclarations volontaires de chaque acteur et d'autre part les données agrégées sectorielles, permettant de rendre compte des réalisations et des actions des acteurs de la place financière de Paris en matière de finance verte et durable. Ces données et travaux seront examinés par un Comité scientifique et d'expertise indépendant.

"Nous sommes en train de perdre la bataille du climat !"

Pour en savoir plus

Téléchargez la note de cadrage pour une vision exhaustive du projet

Note de cadrage de l'Observatoire de la finance durable
Télécharger le document